Les associations Sportives, une nouvelle dynamique pour le développement économique?

FUTURS EVENEMENTS
> Soirée Partenaires ASPTT LIMOGES
Nous suivre
Nous suivre sur FacebookNous suivre sur TwiterNous suivre sur LinkedinNous suivre sur Viadeo

Nous contacter
> Page contact
CommercialCommercial
StratégiesStratégies
Ressources humainesRessources humaines
ProductionProduction
FormationFormation

INDEPENDANT
mais pas seul !

Notre économie actuelle pousse de plus en plus d’ingénieurs, cadres et autres experts à finalement créer leur propre job.

La grande difficulté de cette situation vient du fait que nous avons l’habitude de travailler en équipe et que pour la plus part d’entre nous devenir entrepreneur indépendant est une situation subit plus qu’une situation voulu.
Ce qui nous sauve dans un premier temps c’est notre réseau qui nous pousse à accepter des missions selon notre expertise.

Mais dans un deuxième temps ?
En fait c’est un véritable parcours du combattant parce que :
1) Le turn over naturel d’un carnet d’adresse est en moyenne de 20 % par an. Ça veut dire que sans mise à jour de son carnet d’adresse notre consultant perdra environ une vingtaine de contacts sur 100 en 1 an.

2) Sans expérience du « phoning » il est plus facile de relancer son réseau proche. Ce phénomène a pour conséquence de restreindre encore plus le champ d’action du consultant.

3) Sans préparation de son retour, il est évident que la chance d’avoir une mission immédiatement après la fin de la précédente est très hypothétique. La moyenne d’intermission pour les consultants « non expérimenté » se situe au environ de 3 mois. Elle baisse à 2 mois pour ceux qui sont aguerris à la démarche.

Est-ce une fatalité ?
Surement pas, il faut savoir déléguer et faire confiance. Pourquoi ? Parce qu’il existe une solution simple, efficace et peu onéreuse.
Ça s’appelle l’animation de portefeuille, il suffit juste pour cela de confier son carnet d’adresse à un ou une assistante qui pendant la durée de la mission du consultant appellera et mettra à jour le carnet d’adresse du consultant.
Les avantages sont multiples outre le fait que l’ensemble du réseau du consultant sera toujours en lien avec lui, les besoins pourront être anticipés et pour ceux d’entre eux qui ont une âme d’entrepreneur ce sera peut-être l’occasion de recruter un premier collaborateur.
L’autre effet est indirect, il s’agit de réduire le sentiment de solitude que peuvent subir certains consultants. Avoir une personne qui travaille pour lui, impose des échanges réguliers de suivi et c’est essentiel quant au ressenti de travailler en équipe et non seul.

En conclusion, si vous êtes consultant indépendant que vous avez envie de travailler en équipe et pourquoi pas développer votre structure pour en faire une entreprise, investir dans un ou une assistante 2 à 3 jours par mois pour animer votre carnet d’adresse est la solution.

© catalyhom 2013 • Mentions légales • Contact