Les associations Sportives, une nouvelle dynamique pour le développement économique?

FUTURS EVENEMENTS
> Soirée Partenaires ASPTT LIMOGES
Nous suivre
Nous suivre sur FacebookNous suivre sur TwiterNous suivre sur LinkedinNous suivre sur Viadeo

Nous contacter
> Page contact
CommercialCommercial
StratégiesStratégies
Ressources humainesRessources humaines
ProductionProduction
FormationFormation

Compétences, vous avez dit compétences ?

25/01/2013 Patrick GUIGNE BOLOGNE

Pourquoi et comment faire émerger ses compétences internes ?

Les compétences dans les entreprises, c’est comme les icebergs : on en voit et on en utilise qu’un dixième.

L’un des facteurs de compétitivité est sans nul doute la gestion des compétences utilisées ou disponibles dans l’entreprise. Le premier niveau de la gestion des compétences internes est d’en dresser la liste. Il existe un outil adapté pour inventorier les compétences qui est l’entretien annuel.

Le 5 décembre 2003, les représentants de toutes les branches professionnelles ont signé un accord national interprofessionnel « RELATIF A L’ACCES DES SALARIES A LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE PROFESSIONNELLE » instituant l’entretien professionnel, l’entretien d’évaluation, le bilan de compétence…

Les différents entretiens concourent à une plus grande connaissance des compétences internes. L’entretien d’évaluation traitera particulièrement de sujets comme l’adaptation du collaborateur au poste de travail, la maîtrise des outils et des procédures, la réalisation des objectifs… L’entretien professionnel à pour sujet le déroulement de la carrière du collaborateur, ses projets, ses motivations pour ses projets, ses projets de formations générales, ses projet de changement de métier…

L’application de l’accord du 5 décembre 2003 dans les grandes entreprises a donné naissance, par facilité, à l’entretien annuel qui regroupe en un seul entretien l’entretien d’évaluation et l’entretien professionnel. Si aujourd’hui l’entretien annuel est bien répandu dans les grandes sociétés, il reste confidentiel pour les PME/PMI.

Si pour les entreprises qui ont commencé par un support papier, la collecte et le traitement des entretiens est fastidieux, l’informatisation du processus apporte un gain en temps et des facilités de gestion qui rendent à l’entretien annuel ses lettres de noblesses en matière managériale et décisionnelle.

Un bon entretien annuel révèle beaucoup de choses sur les pertes en compétitivité d’une entreprise. Il peut mettre en évidence des défauts de procédure, des personnes qui ne sont pas en adéquation avec leur poste, des personnes à potentiel sous exploité, des personnes motrices dans la structure, des créatifs…

Une bonne mise en place d’un logiciel d’entretien annuel repose sur une bonne gestion du projet. Avant tout, si l’entretien annuel est déjà présent dans l’entreprise, une adaptation de celui-ci est à réaliser. Dans le cas contraire il faut construire le questionnaire qui sera la clé de voûte de l’entretien. Puis viendra le temps de qualifier les postes en fonction des réponses au questionnaire. Enfin la mise en place de l’entretien sur un serveur interne ou externe et en dernier la formation des acteurs de l’entretien.

A part le caractère obligatoire de la gestion des droits du DIF, l’entretien annuel donne la température interne de l’entreprise.

Pour conclure si les compétences internes ne sont visibles qu’à hauteur de 10 % de l’iceberg, l’entretien annuel bascule le monstre de glace et fait apparaître les 90 % qui sortent de l’ombre.

« Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres » LAO TSEU.

© catalyhom 2013 • Mentions légales • Contact